Grand bleu et ciel limpide pour nous réveiller ce matin à 7h. Sans doute la plus belle journée depuis notre arrivée. Assez frustrant de ne pouvoir voler dans ces conditions.

Nous klaxonnons vers Dharamsala avec comme objectif une visite plus détaillée de la résidence du Dalaï-Lama et peut être un match de kricket. Chaque tournant, chaque dépassement, chaque approche d’un piéton, d’un chien, d’une vache ou d’un âne est ponctuée d’un coup de klaxon. S’il y avait un contrôle technique, le klaxon serait sans doute vérifié avant les freins.

Promenade à Mc Leodganj et visite de la résidence du Dalaï-Lama. On fait le grand tour du monastère en faisant toutes nos prières (au moins mécaniquement).

Arrivés à l’entrée privée de la résidence, un groupe de personnes attends. Apparemment le Dalaï-Lama devrait sortir pour aller faire l’ouverture du match de cricket. Et effectivement après une attente un peu longue, quelques voitures sortent sirènes hurlantes sans ralentir. Difficile de faire des photos dans ces conditions, mais quand même :

On devra consoler Roland qui pensait être personnellement invité au match, et moi qui avait imaginé le voir sortir à pieds, en allant se mettre un bon petit repas sous la dent. Je profite du fait que l’on soit dans une plus grande ville pour retirer de l’argent au Bancomat du coin :

Retour un peu tardif et difficile de vous transmettre l’atmosphère de la conduite en Inde, particulièrement dans le noir. On est sans doute moins en danger sous notre parapente.

Donc demain on en revient à un moyen de déplacement plus sûr…